«Je m’appelle Mammy KATEBO, habitante de la ville de Goma. Il y a 5 ans que j’ai obtenu mon diplôme d’Etat en Pédagogie, mais par manque de frais académiques, je n’ai pas pu poursuivre mes études universitaires. Au mois de Janvier 2017, j’ai rencontré deux de mes copines qui ont fini leur formation à HOLD et m’ont partagé leur expérience. J’ai hésité à intégrer l’institution mais après l’encouragement de  mes copines finalistes et ayant vu le changement qui s’est opéré dans leur vie, j’ai fini par me faire inscrire à la 9ème promotion qui a débuté depuis le mois de mars 2017. Dans les trois métiers qu’organise HOLD-DRC, j’ai porté mon intérêt sur l’Esthétique et cela après écoute auprès du service de counseling qui m’a orienté, mais aussi et surtout au vu de mes ambitions et du goût que j’avais pour la modernisation de la coiffure dans la ville de Goma.

Aujourd’hui, après avoir suivi la première leçon sur « les tresses de base » où j’ai appris les différents modèles de tresse, je suis contente de découvrir enfin qu’il y a un domaine où je pouvais être considérée comme « modèle ». En effet, lors de la pratique qui consiste à appliquer les modèles de tresses appris sur nos camarades, j’ai découvert en moi la facilité et la rapidité d’appliquer la pratique en suivant minutieusement les consignes de la formatrice. De ce fait, toutes les autres camarades veulent se faire tresser par moi, étant aussi à mesure de faire la pratique sur ma propre tête, en me tressant moi-même. Cela a attiré l’attention de plusieurs de mes camarades et même de mes voisines qui me visitent et me demandent de leur faire la tresse.

Je découvre peu à peu que mon passage au sein de HOLD est une opportunité qui me permet de pouvoir atteindre mon rêve, qui était de pouvoir contribuer à la modernisation de la coiffure au sein de notre ville. Toutes les leçons que nous apprenons, au-delà de notions relatives à l’esthétique, (notamment des notions sur les droits humains, la protection de l’environnement, l’hygiène corporelle, ainsi que la paix et la cohabitation pacifique), sont un ajout d’une grande importance qui viennent me rendre utile dans la société, et j’espère que d’ici la fin de six mois de formation, j’aurai acquis un bagage assez consistant, qui me rend équilibrée avec un statut social considérable.

Je saisis cette opportunité pour appeler toutes les autres filles qui trainent aux quartiers de rester vigilantes afin que dès lors que la prochaine promotion sera lancée, qu’elles viennent prendre place ; car avant HOLD et après HOLD, il y une nette différence qui s’observe, et elle est certainement positive. En intégrant la grande équipe  HOLD, vous serez frappée par leur serviabilité et par leur dévouement à servir et rendre des vies heureuses ».

One thought on “Contente de découvrir enfin qu’il y a un domaine où je pouvais être considérée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *