Inscrite lors du recrutement des bénéficiaires de la 8ème promotion, Lucie ne savait ni lire, ni écrire et ainsi, elle a été orientée dans la filière d’alphabétisation. Au bout de la formation, Lucie pouvait lire convenablement et prendre notes avec plus de facilité. De ce fait, elle en a tiré une satisfaction étant donné qu’elle se trouvait ridicule en groupe de ses copines et, souffrant d’un complexe d’infériorité, elle était amenée à s’isoler des autres.

L’alphabétisation fut donc pour elle un grand défi de sa vie résolu, grâce aux six mois passés sous l’encadrement des bénévoles de HOLD-DRC. Au début de la 9ème promotion, Lucie a choisi de se spécialiser dans la coupe-couture, un métier dont elle a toujours rêvé depuis de longues années. Elle a donc suivi la formation avec intérêt, courage et assiduité. En cette fin de la neuvième promotion, Lucie est l’une des lauréates les plus heureuses de ce qu’elle est devenue pour elle-même et pour sa famille en général. Capable de réaliser différentes pièces en couture dame, elle se trouve à mesure de répondre à ses besoins personnels et à certains de ceux de sa famille. A présent, elle n’a besoin que d’une machine à coudre pour se faire accepter dans un atelier de couture où elle pourra offrir sa prestation.

A en croire ses propres dires, son passage à HOLD-DRC n’a pas été un passe-temps, encore moins une vaine distraction. Elle encourage par ailleurs les autres et filles vulnérables à ne pas baisser les bras mais elle les conjure à se rendre comme elle, à HOLD-DRC ou tout autre centre de formation professionnelle où elles pourront se spécialiser dans un métier de leur choix.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *